< -->
Menu
;
TRANSFORMEZ VOTRE RÊVE D’AVENTURE EN UNE VÉRITABLE RÉALITÉ AVEC ROUTE 66 ITINERAIRE


COMMENCEZ À PLANIFIER VOTRE VOYAGE

Itinéraire Vacances Road-Trip : la Route 66


Pour ceux qui ne la connaîtrait pas, la Route 66 est une ancienne route américaine qui reliait Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie) entre les années 1926 et 1985. Au fil des années, sa longueur et son tracé furent modifiés et aujourd’hui on estime sa longueur à environ 3 665 km. Traversant plus de 8 États et 3 fuseaux horaires, celle que les Américains surnomment The Mother Road ou Main Street of America, n’est malheureusement plus classée, c’est à dire qu’elle n’a plus d'existence officielle. Cependant, différents groupes travaillent à sa conservation et c’est pourquoi aujourd’hui nous pouvons dire que la Route 66 est sûrement la route la plus connue et la plus mythique de tous les États-Unis.
Si on y regarde de plus près, la Route 66 traverse les États suivants d’Est en Ouest : Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie. La meilleure solution pour vivre l’expérience Route 66 est de faire un road-trip ! Afin de vous faciliter la tâche, nous avons mis en place un itinéraire à travers ces 8 États afin de ne rien manquer de ce voyage extraordinaire. Bonne route !

Quelques points importants à prendre en compte avant de partir :

  • Quand partir ? Ces États étant tous plus au moins situé du côté sud des États-Unis, le risque de grand froid et donc de neige pendant l’hiver peut être écarté. Cependant, vous devez savoir que certaines attractions le long de la route n’ouvrent qu’à partir de Mars/Avril et ferment en Octobre/Décembre. Nous vous conseillons vivement donc de bien consulter les sites internet des différents lieux que vous voulez visiter afin de ne pas vous retrouver devant porte close.
  • ESTA/ Visa : nous vous rappelons que pour venir aux États-Unis, il vous faudra une autorisation électronique de voyage ESTA, un visa ou une carte verte. Ceci est un prérequis essentiel à tout voyage aux USA
Vous trouverez tous les liens nécessaires à la fin de cet article.
  • Choisir votre voiture : qui dit road-trip dit voiture. Aux États-Unis, la majorité des voitures sont automatiques. Certains loueurs de voitures pourront vous proposer des manuelles mais les prix seront plus élevés et le choix des voitures considérablement réduit. Nous vous conseillons donc de vous essayer à la conduite automatique avant de vous lancer dans un voyage de ce genre. Quand à la voiture elle-même, il y en a pour tous les goûts aux États-Unis. De la mini au cabriolet, de la berline à la continentale en passant par le pick-up et les gros 4x4, le choix est impressionnant. À vous de choisir selon vos envies mais n’oubliez pas de prendre en compte le prix de l’essence (vous consommerez bien plus avec un 4x4 qu’une berline), le confort de la voiture (vous allez beaucoup rouler, une voiture confortable est essentielle) et la disponibilité d’un GPS (soit déjà présent dans la voiture soit à rajouter lors de votre réservation). 
  • GPS ou forfait téléphonique ? Faites votre choix mais sachez que vous déplacer sans GPS sur les routes américaines pourrait se relever très compliqué voir même impossible. Nous vous conseillons donc de soit réserver une voiture avec un GPS soit d’opter pour un forfait téléphonique international ou local et d’utiliser le GPS de votre téléphone (plusieurs opérateurs aux USA offrent des forfaits prépayés avec connexion internet pour quelques dizaines de dollars). 
  • Quel permis de conduire ? Si vous venez pour moins de 3 mois, votre permis de conduire étranger suffit à pouvoir légalement conduire aux États-Unis. Cependant, nous recommandons de vous munir aussi d’une permis de conduire international car toutes vos informations y seront annotées en anglais et cela facilitera les démarches sur place.
  • Budget : nous recommandons d’établir un budget par jour afin d’être sûr de ne pas vous retrouver dans une situation compliquée avant la fin de votre voyage. 
  • Soyez prudent : avant de partir, nous vous conseillons de vous préparer en cas d’incident sur la route. Cela inclut mais n’est pas limité à des réserves d’eau, de la nourriture, des affaires chaudes, un kit de premier-soin ou encore une lampe torche. On n’est jamais trop prudent ! 


Vous êtes maintenant prêt pour un road-trip comme il se doit, voici donc l’itinéraire que nous vous avons concocté. Du Nord au Sud et d’Est en Ouest, pour chaque États, nous vous présenterons plusieurs catégories de chose à voir et à faire le long de la Route 66. Vous pourrez alors choisir les activités qui conviennent le mieux à votre parcours.
Et pour en savoir encore plus sur cette fameuse Route 66, n’hésitez pas à lire l’article suivant : Route 66 : l’histoire de cet itinéraire emblématique au fil des années.


Notre petit plus pour vous : certains musées et autres activités peuvent avoir un prix d’entrée élevé. C’est pourquoi pour certains d’entre eux, nous avons cherché et trouvé les meilleurs bons plans et vous n’aurez plus qu’à cliquer sur le nom pour accéder directement au site de réservation.

ÉTAPE 1 : ILLINOIS

En Illinois, la Route 66 servait à connecter Chicago à Saint-Louis, Missouri. Alors que certaines portions ont été remplacées par l’interstate 55, d’autres figurent désormais sur la liste des National Register of Historic Places.
Si vous voulez visiter Chicago et ses alentours avant d’entamer votre road-trip, n’hésitez pas à consulter l’article suivant afin de découvrir les 10 lieux incontournables dans l’Illinois.

Pour des supers photos :
- Les panneaux du début et fin de la Route 66 à Chicago. Incontournables !
- La plateforme d’observation de la Willis Tower pour une vue à 360 degrés sur Chicago
The Beans (ou encore de son vrai nom The Cloud Gate - "la porte des nuages"), cette imposante sculpture urbaine emblème même de Chicago
- La Collins Street Prison à Joliet pour son architecture impressionnante et parce qu’elle fut le décor d’un film très célèbre (entre autres) : The Blues Brothers
Gemini Giant (devant le restaurant Launching Pad à Wilmington), une statue publicitaire de près de 8 m de haut caractérisant l’un des légendaires "Muffler Man" et datant des années 60
- L’Ambler / Becker Texaco Station, une ancienne station service reconvertie en 2007 en centre culturel pour les visiteurs
- L’art mural de Pontiac. Vous trouverez plus de 20 peintures murales dans et autours du centre-ville historique


Lexington Memory Lane, pour fouler un tronçon original de la Route 66 
- L’art mural d’Atlanta. Vous y découvrirez plusieurs fresques, que cela soit des anciennes publicités ou des références à la Route 66
Atlanta’s Bunyon Giant à Atlanta, un géant dans le même style que celui croisé à Wilmington
Railsplitter Covered Wagon à Lincoln; le plus grand chariot couvert du monde selon le livre des records du monde
Lauterbach Giant, le 3ème géant que vous verrez en Illinois se trouve à Springfield

Où manger :
Lou Mitchell’s Restaurant and Bakery; un incontournable à Chicago avant de prendre le départ de votre road-trip. Ambiance Route 66 assurée !
Rich & Creamy à Joliet pour de délicieux desserts et pour voir la statue des Blues Brothers trôner fièrement sur le toit à côté d’une glace géante "Joliet kicks on 66"
Polk-A-Dot Drive-In à Braidwood pour son décor rétro et son ambiance à la Elvis Presley, Marilyn Monroe ou encore Betty Boop.
Cozy Dog Drive-In à  Springfield, pour un diner typique de la Route 66. On dit qu’ils seraient les premiers à avoir inventé le "hot dog on a stick"

Musées :
The Field Museum à Chicago, un des meilleurs musées d’histoires naturelles du monde
The Art Institute of Chicago, pour découvrir l’exposition sur la Route 66 et en apprendre plus sur la Mother Road
Joliet Area Historical Museum and Route 66 Welcome Center, pour planifier le reste de votre road trip sur la Route 66 de la meilleure des façons
Route 66 Hall of Fame and Museum vous racontera l’histoire de la Route 66, de ses débuts quand elle était une des plus importantes routes des USA à nos jours et les efforts qui ont été faits pour la préserver
Oak Ridge CemeteryLincoln Tomb State Historic Site et Lincoln Home National Historic Site à Springfield, c’est là que Abraham Lincoln est enterré. Vous y découvrirez aussi son ancienne maison qui est aujourd’hui devenu un musée dont la visite est gratuite et assurée par des Rangers

ÉTAPE 2 : MISSOURI

La Route 66 traverse l’État du Missouri depuis Saint Louis jusqu’à Joplin à la frontière avec l’Oklahoma. Pour plus d’informations sur ce bel État, n’hésitez pas à consultez l’article suivant : les 10 lieux incontournables dans le Missouri.

Pour de supers photos :
Chain of Rocks Bridge, ce vieux pont qui permettait de traverser le Mississippi et de rejoindre la grande ville de Saint-Louis. La particularité de ce pont est qu’il a un angle de 45 degré
- Eads Bridge, un pont en arc fascinant de 1874 qui se trouve dans un quartier riverain historique de St. Louis


The Gateway Arch. Cette arche, emblème de Saint Louis et du Missouri, est notamment réputée pour être le monument le plus grand du pays
Meramec Caverns à Sullivan; pour visiter la plus grande grotte publique du Missouri
- Les peintures murales de Cuba. On les trouve dans la rues mais aussi dans certains commerces et restaurants
Devil's Elbow Bridge à Devils Elbow, un pont mythique de la Route 66

Où manger :
Ted Drewes Frozen Custard à Saint Louis pour des glaces "béton", un mélange de nappage et de crème anglaise glacée tellement épais qu’on peut le tenir à l’envers
Route 66 Diner à St Robert, un diner des années 50, un arrêt incontournable de la Route 66

Musées :
Route 66 Museum à Lebanon, pour y trouver une station service datant elle aussi des années 50, un diner et une collection variée de livres, vidéos et magazines retraçant les années passées de la Route 66
Route 66 Springfield Visitor Center. Officiellement reconnu comme le berceau de la Route 66, c’est à Springfield, le 30 avril 1926, qu’on proposa officiellement le nouveau nom de Route 66 pour cette route qui reliait Chicago à Los Angeles

Autre :
66 Drive-In Theatre à Carthage, pour se relaxer et vivre l’expérience drive-in dans les meilleures conditions

ÉTAPE 3 : KANSAS 

On continue notre road-trip vers l’ouest et voilà le Kansas que se profile à l’horizon. Bien que le Kansas ne possède qu’une courte portion de la Route 66 (la plus petite portion),
ces 21 km de route font parti des mieux préservés et regroupent un nombre non négligeable d’activités.

Pour de supers photos : 
Cars on the Route à Galena pour un mélange étonnant entre le film Cars et cette mythique Route 66


Crédit photo : We travel the world via flickr

Longhorn cattle drive, cette fresque murale impressionnante à Baxter Springs

Où manger : 
Eisler Brothers Old Riverton Store, ce petit magasin ouvert avant même l’officialisation de la Route 66. Un arrêt agréable pour une petite pause sandwich

Musée : 
Galena Mining & Historical Museum, un arrêt intéressant pour en apprendre davantage sur l’histoire minière de Galena

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la Route 66 ne passe que très brièvement par le Kansas, c’est pourquoi la liste de nos recommandations est plus courte que pour les autres destinations. Néanmoins, il y a d’autres choses, moins en relation avec la Route 66 mais méritant quand même le détour. On pense par exemple à l’Empire District Electric Company's Power Dam, ce petit barrage à Riverton au courant d’eau impressionnant.

ÉTAPE 4 : OKLAHOMA

À l’inverse du Kansas, l’Oklahoma possède la plus longue portion de la Route 66 avec plus de 640 km de beaux paysages. Pour la petite anecdote, l’Oklahoma n’aurait pas dû figurer sur le tracé original de la Route 66 car trop au Sud. La Route 66 aurait dû entièrement traverser le Kansas. Le fait que le père et dessinateur de la Mother Road, Cyrus Avery, était originaire d’Oklahoma est peut être la raison de ce changement … Bien lui en a fait car il permit à l’Oklahoma de connaître, lui aussi, la formidable effervescence économique que la Route 66 suscita dans son sillage.

Pour de supers photos :
- L'ancien plus grand McDonald's du Monde à Vinita pour sa structure tout en verre et sa grande arche surplombant une 4 voies
- Le Totem Pole Park à Foyil, pour observer plusieurs totems totalement originaux dont le plus grand du monde qui ne fait pas moins de 27 mètres de haut
- La Baleine Bleue de Catoosa qui fut une attraction-phare des familles dans les années 1970. Entourée d’un bassin, les enfants pouvait s’y baigner et glisser sur les toboggans en forme de nageoire. Malheureusement, le lieu n’est plus accessible mais vous pourrez toujours y faire de belles photos


Crédit photo : NCPTT Media via flickr 

- Le géant foreur de pétrole à Tulsa qui domine l'International Petroleum Exhibition, le pétrole ayant grandement contribué à assurer la prospérité de l'Oklahoma au début du vingtième siècle
- Le Capitole d’Oklahoma City et ses puits de pétrole avoisinant; moins Route 66 mais il possède une architecture magistrale qui témoigne de la richesse de la ville. L’Oklahoma se classe d’ailleurs dans les 10 plus gros producteurs de pétrole aux USA

Où manger : 
Waylan's Ku Ku Burger à Miami (à ne pas confondre avec Miami en Floride, la prononciation n’étant d’ailleurs pas la même). En service depuis 1965, vous pourrez vous y arrêter pour un stop burger et une photo de son enseigne néon d’origine

Musées : 
- Le J.M. Davis Gun Museum à Claremore où vous retrouverez la plus importante collection privée d'armes dans le monde. Vous y verrez même des armes ayant appartenu à des bandits célèbres comme les armes des Dalton
- Le Route 66 Interpretive Center de Chandler qui retrace l’histoire de la Route 66 majoritairement sous la forme d’images et de films. Le plus : vous visionnerez ces vidéos installés dans d’anciens lits de motels et sur des sièges de diners ou d’anciennes voitures
- Le Route 66 Museum de Clinton qui semblerait être le meilleur en matière d’histoire de la Route 66. Il propose un voyage dans le temps grâce à ses salles d'exposition reconstituant au détail près des commerces typiques des abords de la Route 66


Crédit photo : Tydence Davis via flickr 

Autres :
- À voir : une très vieille portion de la Route 66 à Narcissa. Par manque de moyen, seule une fine bande au centre de la route fut pavée et on peut encore la voir de nos jours
- L’Admiral Twin Drive-In Theatre à Tulsa, pour continuer dans notre lancée des drive-in
Pops à Arcadia, pas vraiment sur le thème de la Route 66 mais à voir car ce grand magasin propose plus de 500 sodas différents provenant du monde entier, de quoi rendre le choix plutôt compliqué

ÉTAPE 5 : TEXAS

Nous arrivons dans le deuxième plus grand États des États-Unis (derrière l’Alaska) : le Texas. Celui que l’on appelle le "Lone Star State" vous proposera environ 300 km de Route 66 dans une ambiance différente des autres États. En effet, au Texas on n’est pas Américains, on est Texans avant tout. Fière de leurs terres, les Texans vous accueilleront à bras ouverts et la visite de cette partie du Texas dénommée la PanHandle devrait vous combler.

Pour de supers photos : 
Tower station & U-Drop-Inn Café & Motel à Shamrock pour son architecture art-déco qui vaut le détour. Vous pourrez en profiter pour glaner quelques informations supplémentaires sur la Route 66 au Texas puisque ce bâtiment abrite aujourd’hui un Visitor Center
- La croix géante de Groom. Haute de presque 60 mètres, cette croix est visible à des kilomètres à la ronde et vous trouverez autours de celle-ci d’autres sculptures mettant en scène la passion du Christ
- Le château d'eau penché de Groom. Non fonctionnel, ce château n’est là que pour vos photos, le vrai château d’eau se trouvant quelques kilomètres plus loin
- Le Bug Ranch de Conway, re-interprétation du "Cadillac Ranch" d'Amarillo, pour découvrir 5 voitures "coccinelles" décorées et plantées dans le sol
- Le Cadillac Ranch d'Amarillo pour s’émerveiller devant ce qui est certainement la plus célèbre oeuvre d'art le long du tracé de la Route 66. C’est en effet 10 Cadillac que vous trouverez plantées dans le sol, capot en avant et leur angle d’inclinaison avec le sol (52 degrés) serait le même que les faces de la pyramide de Khéops, à Gizeh. Le petit plus : n’hésitez pas à apporter avec vous une bombe de peinture car il est tout à fait autorisé de laisser votre touche d’art personnelle sur les voitures !


Où manger : 
- Le Big Texan Steak Ranch à Amarillo où ils vous offrent un steak de 2 kg … si vous arrivez à le finir (ainsi que ses accompagnements) en moins d’une heure. On vous met au défi !


Musée : 
- Le Devil's Rope et le musée de la Route 66, un 2-en-1 à McLean. Vous en apprendrez davantage sur la Route 66 ainsi que sur le fil de fer barbelé qui joua un rôle important pour les éleveurs bovins Texans

Autres :
- Le milieu de la Route 66 à Adrian. Vous y trouverez un café au slogan devenu célèbre : "When you’re here, you’re halfway there" ou en français "Quand vous êtes ici, vous êtes à moitié là-bas". Vous serez en effet à la même distance du point de départ/d’arrivée de la Route 66, c’est à dire à environ 1833 km à la fois de Santa Monica (Californie) et de Chicago (Illinois). L’itinéraire de la Route 66 ayant été plusieurs fois modifié au cours de son histoire, il semblerait que ce ne soit plus tout à fait exact mais c’est aussi ça qui fait d’une histoire une belle légende
- La ville-fantôme de Glenrio. Ce district historique est protégé et classé au registre national des monuments historiques depuis 2007

Attention ! Voilà le premier changement d’heure qui se profile à l’horizon ! C'est à Glenrio, à la frontière entre le Texas et le Nouveau-Mexique, que l'on change de fuseau horaire. Il faut maintenant reculer votre montre d’une heure si vous voyagez d'Est en Ouest.

ÉTAPE 6 : NOUVEAU-MEXIQUE 

Nous voilà au Nouveau-Mexique que nous allons traverser de part en part sur environ 640 km. Pour la petite histoire, à cause de ses montagnes parfois très hautes, certaines portions de la Route 66 étaient assez compliquées à franchir si vous n’aviez pas une voiture adaptée. Aujourd’hui encore, il est recommandé de ne pas s’aventurer sur certaines portions de la route en cas de forte pluie par exemple si vous n’avez pas un 4x4 ou autre voiture prévue à cet effet.

Pour de supers photos :
- Le Blue Swallow Motel de Tucumcari pour son signe néon classé comme monument historique de la Route 66


Crédit photo : Thomas Hawk via flickr 

- Le Tee Pee Curios à Tucumcari pour ses bâtiments en forme de tipi indien
- Le Scenic Turquoise Trail entre Santa Fe et Albuquerque, une route panoramique passant sur les flancs des Sandia Mountains
Central avenue à Albuquerque qui est sur le tracé de la Route 66. Panneaux de motels vintage, néons, peintures murales, restaurants dans d’anciennes stations-services ou garages, tout vous rappellera la Route 66. Un bon plan pour de supers photos : n’oubliez pas d’immortaliser le Kimo Theatre, un vieux théâtre au influences amérindiennes et art-déco
- Le Sandia Peak Tram, dans les hauteurs d’Albuquerque, un des plus longs téléphériques du monde (4,3 km) qui offre une vue superbe sur le Rio Grande

Où manger : 
- Le 66 Diner d'Albuquerque pour ses serveuses en costumes des années 50 et son style typique des années 40/50


Crédit photo : Tony Hisgett via flickr 

Musée : 
- Le Route 66 Auto Museum, pour y admirer plus de 30 voitures classiques et vintages. Un must pour les fans de vieilles voitures

Autres :
Pecos National Historical Park pour la beauté des paysages de ce parc historique national et pour se détendre les jambes durant ce road-trip 
- Le Gift shop de Cline's Corners à Santa Fe qui affirme être le plus grand magasin de souvenirs du Nouveau-Mexique et qui a réussi l'exploit de déménager trois fois pour rester aux abords des alignements successifs de la Route 66
- La Musical road, à l’entrée de Tijeras, qui fait de la musique ! Il faut rouler doucement (pas plus de 70 km/h) sur une portion de route indiquée par un panneau. Grâce aux bandes sur le sol, les vibrations résonnent dans l’habitacle et on peut y entendre la musique d’America the Beautiful, une ancienne chanson patriotique

ÉTAPE 7 : ARIZONA 

Bienvenue en Arizona ! L’Arizona possède la plus grande portion de Route 66 encore en utilisation aujourd'hui et s'étend dans cet État sur plus de 600 km. Sur cette portion de route, vous retrouverez le Petrified Forest and Painted Desert qui est le seul parc national aux abords direct de la Route 66. On peut d’ailleurs apercevoir une ancienne portion de la Route 66 un kilomètre après l'entrée du parc mais elle est interdite à la circulation. En Arizona, plus précisément à Flagstaff, vous trouverez aussi la base de départ pour partir à la découverte du Grand Canyon. De même, c’est à Peach Springs que se trouve le point d’étape traditionnel pour aller découvrir les Havasu Falls, les mythiques chutes d’eau turquoise accessibles en une journée de randonnée.


Crédit photo : Havasu Falls par Fred Rhoades III via flickr 

Pour de supers photos : 
Petrified Forest and Painted Desert pour ces collines multicolores et ses paysages magnifiques. Vous pourrez aussi vous arrêter au Painted Desert Indian Center pour photographier quelques dinosaures géants et tipis indiens
- Les dinosaures géants de Holbrook
Jack Rabbit Trading Post à Joseph City, un gros panneau jaune avec un lapin noir portant l’inscription "Here it is" qui fut un des pionniers de la publicité routière, avec de nombreux panneaux publicitaires tout au long de la Route 66
- Le Geronimo Trading Post à Joseph City, ce grand magasin de souvenir qui semble posséder le plus gros morceau de bois pétrifié du monde, haut de plus de trois mètres
Two guns et Two arrows, une ville fantôme et un complexe à l’abandon pour des photo dans un autre style
- Les Grand Canyon Caverns à Peach Springs pour leurs grottes mondialement célèbres, leurs rares cavernes sèches (les plus grandes des États-Unis et le plus grand réseau du monde) et des cavités qui descendent jusqu’à 90 mètres sous terre
- Oatman pour ses ânes en liberté se baladant en ville

Où manger : 
Cruisers Route 66 Cafe à Williams pour un diner typique mais avec l’avantage de posséder une micro brasserie locale : la Grand Canyon Brewery
- Le Delgadillo’s Snow Cap à Seligman pour sa nourriture bien sûr mais aussi et surtout pour sa décoration totalement déjantée et une atmosphère Route 66 des plus présentes. On y trouve par exemple un menu qui précise "cheeseburger with cheese", des voitures peinturlurées ou encore un panneau lumineux "Sorry, we’re open"


Crédit photo : Alan English CPA via flick

Musées : 
Hackberry General Store pour l’authenticité des lieux et son musée doublé d’un visitor center
Cool Springs Historic Gas station pour son super look et ses objets collectors

Autres :
- Dormir dans les tipis du Wigwam Motel à Holbrook et y admirer les vieilles voitures qui y sont stationnées. Il ne reste plus que 3 de ces hôtels à travers les États-Unis, l’un étant dans le Kentucky, l’autre en Californie
Standin’ On The Corner Park, ce parc urbain de Winslow (ou plutôt petite place) qui rend hommage au groupe de musique The Eagles pour avoir mentionné la ville dans leur premier tube Take It Easy et ainsi permettre à cette petite ville en déclin de revivre à nouveau grâce à ce tourisme musical
- Le Museum Club à Flagstaff, ce grand chalet en bois qui est à la fois un bar, un dancing, une salle de concert et aussi et surtout un monument historique. À voir !


Crédit photo : Alan English CPA via flick

ÉTAPE 8 : CALIFORNIE

Dernière étape de ce road-trip mythique, la Californie ! Retardez vos montres d’une heure car vous voici dans le troisième fuseau horaire de votre voyage.

Pour de supers photos : 
Roys’ Motel and Cafe à Amboy pour sa grande enseigne mythique
- Le Bagdad Café à Newberry Springs, le café le plus français de tous les cafés sur la Route 66 qui nous rappellera la bande originale du film Badgad Café …
- L’Elmer Long’s Bottle Tree Ranch à Orp Grande, cette "forêt" d’arbres métalliques dont les branches sont ornées de bouteilles de verres et autres objets de récupération. Bon à savoir : tous les objets utilisés ici ont été trouvés et ramassés au bord de la Route 66


Crédit photo : Shane Burkhardt via flickr

- Le McDonald’s de San Bernardino qui est le premier restaurant au monde de la chaîne aujourd’hui si célèbre. Ce McDonald’s n’est malheureusement plus en service mais fait désormais office de musée

Musées : 
Mother Road Museum à Barstow, dédié à la Route 66. Son entrée est gratuite
- Le California Route 66 Museum à Victorville qui retrace l’histoire de la Mother road en Californie dans un espace de plus de 400 m2. L’entrée y est là aussi gratuite

Autres :
- Dormir dans les tipis du Wigwam Motel à San Bernardino, même chaîne de motel dont nous vous parlions en Arizona
- La fin de la Route 66 à Santa Monica. On vous en dit plus par ici : Route 66 : l’emblématique End of the Trail de Santa Monica.


Crédit photo : Laura LaRose via flickr 

Bien sûr, il y a toujours plus à voir et à faire et tous ces lieux et activités ne sont qu’une partie de tout ce que la Route 66 a à vous offrir. N’hésitez pas à jetez un coup d’oeil à notre page dédiée à la Route 66 pour toujours plus d’infos et de coins insolites !
Sur ce, nous vous souhaitons une bonne route !

LIENS UTILES: 

pour faire son ESTA
pour réserver ses billets d’avion au meilleur prix 
pour louer une voiture au meilleur prix 
pour réserver ses hôtels aux meilleurs prix 
Partager :

Alexandra Braconnier

Retrouver moi sur:

Ecrire un commentaire: